"Humanités", Galerie Taglialatella, 2017

Kouka_Taglialatella_Paris_Humanites

Kouka, Solo show "Humanités": 12 Octobre > 10 Novembre 2017 >photos

Depuis que son premier Guerrier Bantu s’est dressé sur les murs du Centre International des Civilisations Bantus de Libreville en 2008, Kouka n’a eu de cesse de poursuivre sa quête sur l'universalité de l'Homme et la Mémoire des Origines.

Cette forte volonté d’incarner l’Essence de l’humanité s’est matérialisée par des symboles phares qui rythment l’Œuvre de l’artiste: le Guerrier Bantu, mais aussi l’Enfant Blam, les silhouettes HLM ou encore le Penseur.

Avec l’exposition “Humanités”, Kouka traite une nouvelle approche de la représentation Originelle, fidèle à sa nécessité de nous rappeler d’où nous venons et qui nous sommes dans un souci d’Unité.

D’une part l’artiste met l’accent sur les portraits d’individus décontextualisés sans âge ni genre qui expriment une puissante humanité. Leurs regards à l’intensité bienveillante et à l’esthétisme intemporel nous conduisent à nous plonger de manière introspective sur notre patrimoine culturel et historique.
D'autre part l’iconique guerrier semble désormais nous accompagner, plus protecteur et plus universel, s'affranchissant de sa posture frontale pour nous conduire dans une même direction.

Dans une époque où l’espace et le temps deviennent élastiques, l’obsession de Kouka pour les Origines, la profondeur de son approche et la puissance de son style – notamment par la maîtrise du trait brut - nous guident résolument vers l’Essentiel.